Fabrication de savons à froid

Savonnerie artisanale basée en Dordogne, "La Savonnerie des Farfadets" vous propose une gamme de produits naturels issus du monde végétal.

Le savon, un produit du quotidien depuis des millénaires!

La plus ancienne évocation de la réaction de saponification remonte au début du IIIe millénaire av. J.-C. dans les royaumes de Babylone et de Sumer. Une inscription retrouvée dans une excavation de Babylone décrit une recette où étaient bouillies des graisses animales mélangées à de la cendre. Une autre tablette datée de 2 200 ans avant. J.-C. décrit quant à elle des savons dans lesquels sont inclus divers éléments médicinaux pour un usage thérapeutique...

Les Égyptiens, quand à eux, en guise d'hygiène corporelle quotidienne, se frottaient avec du natron, du carbonate de soude naturel extrait des lacs salés après évaporation.

En Europe, les Germains et les Celtes utilisaient de la graisse de chèvre et des cendres de bouleau pour fabriquer leur savon. Le savon est, selon Pline, une invention gauloise qui décrit savons durs et savons mous. Le mot gaulois "sapo" a donné le français savon et les mots de même sens dans les autres langues romanes.

Il sert surtout, appliqué comme onguent sur les chevelures d'après la littérature latine, de shampoing ou de gel colorant à l'usage les longs cheveux en « rouge » (en fait chevelure blonde tirant vers le roux). À côté de la toilette des mains et du visage, il faut retenir l'emploi de substances de toilette complexes à base de suc de plantes, de savons mêlés de substances adoucissantes ou grasses, telles le beurre ou la glycérine, mélange de moins en moins agressif ou de plus en plus protecteur appliqué de la pointe à la racine des cheveux.

Le savon: d'Alep à Marseille en passant par Gallipoli...et la Castille.

Le savon d'Alep a été élaboré, à l'origine, dans la ville d'Alep il y a 3 500 ans. Il est considéré comme le plus vieux savon du monde. Les échanges commerciaux, par voies terrestres ou maritimes étaient nombreux. Et c'est probablement sous l’influence des marins de l'antiquité que l'industrie du savon s’étendit sur les côtes méditerranéennes en Espagne (cela donnera "le castillan" savon traditionnellement fabriqué à l'huile d'olive, ce savon traversera les siècles car réputé pour sa douceur); en Italie (voir ci-dessous Gallipoli) et surtout à Marseille à partir du VIIème siècle.

Gallipoli, ville portuaire sur la mer Ionienne dans le sud de l'Italie, a probablement été à l'origine du savon de Marseille. Grâce à ses nombreuses oliveraies et à ses multiples pressoirs souterrains. L'idée d'ajouter de la soude aux restes des olives qui venaient d'être pressées une première fois permit aux habitants de Gallipoli de fabriquer des savons blancs et de diversifier durablement leurs activités.
Le port de Marseille était alors le principal centre de transit des matières premières et parfums servant à fabriquer divers produits, dont le savon. De nombreuses savonneries s'implantèrent dans la cité phocéenne dès le IXème siècle et se lancèrent dans la fabrication de savons doux à base d'huile d'olive : "le savon de Marseille"!

Savonnerie des Farfadets

Esther Jacquemettaz 

8 rue Fénelon

24200 Sarlat

email : ejacquemettaz@hotmail.com

tél. : 06 71 38 13 99

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon
20170429_093823_edited